Fabrication d’un nichoir à étage.

2 commentaires

Voici comment fabriquer un nichoir original à partir de planches de récupération.

Le bois

Bois brut

La première étape consiste à récupérer quelques planches de palette. Ici les plus larges font 20 cm pour une épaisseur de 2.5 cm environ. L’épaisseur est importante pour garder la chaleur l’hiver.

Dimensions en millimètres (Longueur x Largeur) :

  • Face 550 x 200 (x2)
  • Côté bas 180 x 90 (x2)
  • Côté haut 250 x 90 (x2)
  • Toit 190 x 200 et 215 x 200

Préparation

Les planches rabotées

Il s’agit de raboter les faces qui seront peintes.

Attention à ne pas raboter l’intérieur du nichoir, les oiseaux ne pourraient plus s’accrocher aux parois.

 


Découpe

Les deux faces découpées Les tracés

Après avoir tracé les contours sur les deux faces nous les découperons à la scie sauteuse.
Les deux pans du toit sont découpés en arrondi selon les goûts de chacun.

Le diamètre du trou d’envol dépend de l’espèce que vous voulez accueillir, ici un trou de 32mm de diamètre devrait nous permettre de voir s’installer un couple de mésanges charbonnières par exemple.

La partie basse accueillera une boule de graisse pendant la saison froide. Cela permet aux oiseaux de repérer le nichoir et de s’y installer lors de la période de nidification. Pour éviter de les déranger on retirera la boule de graisse après leur installation.

Les planches de palette n’étant pas parfaites, on rebouchera les trous avec de la pâte à bois ou un mélange colle / sciure. Il ne reste plus qu’à les poncer.

Assemblage

Assemblage L’assemblage de la face avant avec les côtés se fait à l’aide de tourillons pour ne pas avoir de vis sur l’avant.
Pour l’arrière des vis de 45mm feront l’affaire.

On placera un crochet sous le plancher pour accrocher la boule de graisse.

 

Assemblage final. Le toit est assemblé avec des vis pour former un angle de 90°. On y ajoutera un morceau de zinc pour éviter les infiltrations. Le zinc étant de récupération également, une baguette d’angle peut tout à fait convenir.

Le « balcon » devant la porte est réalisé à partir de la découpe de la porte et fixé de l’intérieur.

Les trous sur les côtés sont à réaliser après l’assemblage avec une scie cloche de 54mm par exemple.

Peinture

Les puristes vous dirons certainement qu’il est préférable de laisser le bois brut pour le confort des oiseaux, cependant je trouve que ça amuse beaucoup plus les enfants quand il y a de la couleur !

Comme pour les parois intérieures, le trou d’envol ne doit pas être peint.

Pour les couleurs de base c’est chacun ses goûts, il est tout de même préférable de passer une sous-couche de blanc quand le bois est trop foncé.

Pensez à peindre le toit à part car il a vocation à être démonté chaque année pour le nettoyage.

Décoration

Face avant. Comme pour la première couche faite marcher votre imagination ;) Vous pouvez y ajouter des volets, des fleurs, des perchoirs …

Une fois les dessins terminés vous pouvez vernir le nichoir, choisissez un vernis pour l’extérieur.

Installation et entretien

p1040016 Installez votre nichoir dans un arbre de façon à ce que le trou d’envol se situe à environ 2m du sol. Choisissez un endroit calme et attendez les visites.

 

p1050862 Chaque année, avant l’hiver il faut nettoyer le nichoir en démontant le toit pour enlever le nid de l’année précédente.

 

 

Rémi

2 commentaires (+commenter ?)

  1. Scica
    juil 05, 2012 @ 09:34:22

    Bonjour,
    Je voulais vous dire que j’ai suivi pas à pas votre article pour fabriquer mon nichoir. Le résultat n’est pas aussi bien réussi que le votre mais c’est quand même pas mal du tout.

Déposer un commentaire